Les paysages et l’eau


Une eau largement aménagée et valorisée

Divisé en deux parties, sensiblement égales, par la Loire, le département est en outre traversé par les deux rivières importantes dont il tire son nom : le Loir au nord et le Cher au sud. Ces trois axes organisent le territoire en rassemblant à leurs abords les pays et paysages qui font le visage du département : Beauce, Sologne et Gâtine autour de la Loire, Beauce, Perche et Gâtine autour du Loir, Sologne, Berry et Gâtine autour du Cher. Les vallées qu'ils forment sont irréductiblement des lignes de rencontres, de coutures et d'échanges entre les pays, même après la baisse ou l'abandon du trafic des marchandises par les voies d'eau. Outre l'importance des rivières, les sols très hétérogènes du Loir-et-Cher ont obligé les hommes à aménager l'eau pour, selon les cas, l'évacuer (comme en Sologne) ou tout à l'inverse pour la retenir (comme en Beauce). Aussi, la maîtrise de l'eau en Loir-et-Cher a toujours été le fruit d'une politique économique volontariste. Associée à l'agriculture et au transport de marchandises, l'eau a cristallisé les efforts de gestion et d'amélioration des territoires.