Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Fondements des paysages » Les paysages, l’urbanisation et les infrastructures » Des paysages marqués par les réseaux aériens

Des paysages marqués par les réseaux aériens


Lignes à haute tension près de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux     Lignes électriques entrant en confrontation avec  les paysages d’immensité de la Beauce, nord de Mer

Paysage de route, sur le plateau agricole en rebord de la vallée de la Loire, entre Saint-Denis-sur-Loire et Ménars     Paysage marqué par les réseaux aériens, Séris

A de nombreuses reprises, les réseaux aériens marquent les paysages du territoire et peuvent par endroits leurs porter préjudice. Dans la vallée de la Loire, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, la présence de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux engendre une multiplication des lignes à haute tension, caractérisées par des pylônes imposants qui entrent en confrontation avec l’échelle des coteaux de la Loire, doux et subtils, ou des villages qu’elles abordent. De la même manière, l’extrême pureté des paysages de la Beauce, qui confine à l’abstraction, est parfois malheureusement parasitée par la présence des lignes téléphoniques ou électriques qui courent le long des routes ou à travers champs.

Ligne d’éoliennes au cœur des terres agricoles de la Beauce, entre Moisy et Ouzouer-le-Doyen     Le clocher d’Ouzouer-le-Doyen, concurrencé  par la gigantesque silhouette d’une éolienne

Récemment, les éoliennes sont apparues dans le département, notamment dans la Grande Beauce à Moisy et Ouzouer-le-Doyen. Des études ont montré que, ailleurs dans le département, les paysages étaient plus sensibles à l’implantation d’éoliennes.

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL