Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Fondements des paysages » Les paysages, l’urbanisation et les infrastructures » Une collusion récente excessive entre urbanisation et infrastructures

Une collusion récente excessive entre urbanisation et infrastructures


Urbanisation au fil de la route, à Lunay     la vallée urbanisée de Montrichard, en rive droite, et sur le coteau en face, rive gauche

Zone d’activité jouxtant la RD 5, Villers-sur-Loir     RD 24, entrée de ville de Montoire-sur-le-Loir, aux formes urbaines incertaines

Urbanisation ne prenant pas en compte le site bâti au détriment du paysage de la vallée, Savigny-sur-Braye

En termes de paysage, les difficultés viennent principalement de la tendance qu’ont les bourgs à se rabouter entre eux, en allongeant l’urbanisation nouvelle autour des routes, affaiblissant ou supprimant les coupures d’urbanisation et espaces de respiration, créant des problèmes de sécurité et formant de longs linéaires construits monotones, banals, voire médiocres : on retrouve là le classique mais réel problème des « entrées de villes », déqualifiées par l’urbanisation commerciale mal maîtrisée ; mais le problème concerne aussi l’habitat, dans les vallées, contraintes à la fois par la topographie et l’inondabilité des terres (ce problème d’urbanisation est aigu en particulier dans la vallée du Cher), sur leurs rebords (vallée de la Loire) et dans les périphéries en particulier celle de Blois en rive gauche de Loire.

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL