Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Fondements des paysages » Les paysages, l’urbanisation et les infrastructures » Le patrimoine précieux des jardins, potagers, vergers et murs

Le patrimoine précieux des jardins, potagers, vergers et murs


Jardins et habitat troglodyte à Châteauvieux

Jardins aux limites du village de Lunay     Jardins potagers et d’agrément ouverts sur l’espace public, Saint-Sulpice

Jardins implantés dans la pente, créant une lisière végétale entre village et campagne, Saint-Lubin-en-Vergonnois     Jardins sur l’eau, Mesland

Quelle que soit la forme urbaine et son site, les paysages construits du département apparaissent largement valorisés par la présence de vergers et de potagers dans les jardins en cœur de villages, accompagnés par un réseau de murs qui contribuent à tenir l'ensemble dans une unité construite remarquable ; dans ces enclos, la présence d'animaux domestiques contribue à l'animation et au charme du paysage habité. C'est vrai dans les vallées et vallons, où la richesse de la terre et la proximité de l'eau sont favorables à la présence de ces jardins. Mais ces jardins et ce réseau de murs jouent également un rôle très important pour les bourgs de plateau, notamment par exemple à Pontlevoy. Un patrimoine précieux, à identifier et à préserver d'autant plus que la « densification » des bourgs, prônée à juste titre dans les principes du développement durable, pourrait fragiliser cet héritage en étant appliquée sans discernement.

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL